Raison d'être

FDJ est une entreprise à l'histoire singulière qui a placé l'éthique et la responsabilité au cœur de son modèle. En 2020, le Groupe s'est doté d'une « raison d'être ». Inscrite dans les statuts de FDJ, elle est incarnée par six engagements qui structurent les actions de l’entreprise.

Notre raison d'être

Le groupe FDJ propose à tous ceux qui aspirent à jouer et vivre des instants d’émotions, une offre de jeux diversifiée et responsable.

Le jeu est notre métier, la contribution à la société notre moteur et la responsabilité notre exigence.

Afin de promouvoir une pratique récréative du jeu d’argent, nous plaçons au cœur de nos préoccupations l’accompagnement de nos clients, l’intégrité de nos jeux et la réduction des risques et des conséquences liés à notre activité.

Ainsi nous agissons pour prévenir les comportements d’addiction et le jeu des mineurs.
Héritiers de la loterie nationale créée pour venir en aide aux blessés de la Première Guerre Mondiale, nous perpétuons nos actions sociétales et solidaires et notre participation au financement de l’intérêt général.

Partenaires majeurs du commerce de proximité, nous rendons nos jeux et services accessibles au plus grand nombre, grâce à un réseau de commerçants présent sur tous les territoires.

Forts de l’engagement de nos collaborateurs et de notre capacité d’innovation, notre ambition est de poursuivre notre développement dans le cadre d’un modèle responsable et utile à la société, et d’un dialogue étroit avec nos parties prenantes.

Nos six engagements

Le comité des parties prenantes

Le Comité des parties prenantes vise à développer un dialogue à haut niveau sur les enjeux transverses du Groupe et suivre plus particulièrement la mise en œuvre des engagements définis à la suite de l’adoption de sa raison d’être. Cette instance offrira des regards croisés, permettra d’échanger autour des actions mises en place par l’entreprise en application de sa raison d’être, relayer des attentes et suggérer des voies de progrès et d’amélioration. 

Composé de treize personnalités, il est présidé par Rose-Marie Van Lerberghe, ancienne Directrice générale de l'AP-HP et Présidente de Korian et se réunira deux fois par an en présence de Stéphane Pallez, Présidente directrice générale de FDJ, et de Charles Lantieri, Directeur général délégué du Groupe.

Les membres du Comité représentent la diversité des principales parties prenantes avec lesquelles FDJ est en interaction et/ou possèdent une expertise dans des domaines d’intérêt pour le Groupe, en lien avec les thématiques couvertes par sa raison d’être.

Les treize membres du Comité des parties prenantes :

  • Elisabeth Belmas, historienne et spécialiste du Jeu, secrétaire générale du Groupement d’intérêt scientifique Jeu et Société
  • Joëlle Bottalico, vice-présidente du Haut conseil de la vie associative
  • Christian Bucher, psychiatre, expert en addictologie
  • Jean-Baptiste Carpentier, directeur de la Conformité du groupe Veolia 
  • Marion Caspers-Merck, ex-présidente de la Loterie du Bade-Wurtenberg
  • Caroline Cayeux, maire de Beauvais, présidente de l’Agence nationale de la cohésion des territoires et de l’association d’élus villes de France
  • Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes
  • Laurence Devillers, professeure en Intelligence artificielle au CNRS, membre du Comité d’éthique du numérique
  • Benoit Halgand, étudiant à l’école Polytechnique, co-fondateur du Manifeste étudiant pour un réveil écologique
  • Philippe Moati, professeur d’Economie et co-président de l'Observatoire société et consommation
  • Louise Nadeau, professeure émérite de Psychologie à l’université de Montréal, experte des sujets d’addiction
  • Daniel Panetto, président de Culture presse
  • Rose-Marie Van Lerberghe, ancienne Directrice générale de l'AP-HP et Présidente de Korian.