En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

Présentation de La FDJ Sport Factory

Le 10 décembre dernier, FDJ a lancé La FDJ Sport Factory. Ce dispositif remplace le programme Challenge qui existait depuis vingt-huit ans et dont a bénéficié Sarah Ourahmoune, marraine de La FDJ Sport Factory aux côtés de Michaël Jérémiasz qui en est le parrain. Historiquement engagée dans le soutien des sportifs de haut-niveau, FDJ a souhaité renforcer son action et approfondir cet accompagnement.

Pour renforcer son engagement historique dans le soutien des sportifs de haut-niveau et approfondir son accompagnement, FDJ a lancé La FDJ Sport Factory. Ce dispositif remplace le programme Challenge qui existait depuis vingt-huit ans et dont a bénéficié Sarah Ourahmoune, marraine de La FDJ Sport Factory aux côtés de Michaël Jérémiasz qui en est le parrain.

Vingt-sept athlètes de haut niveau visant des médailles aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, Pékin 2022 et Paris 2024 ont été sélectionnés parmi plus de mille candidatures. Ces douze sportives et quinze sportifs vont donc être accompagnés vers leur objectif ultime. La diversité des profils a guidé les choix : vingt pratiquent des sports olympiques et paralympiques d’été et sept des sports olympiques et paralympiques d’hiver ; le parasport est représenté avec quatre athlètes. Au-delà d’un soutien financier conséquent (30 000€ par an par athlète), c’est un accompagnement beaucoup plus complet qui sera apporté à ces sportifs : gestion de carrière, possibilité de suivre des formations ou encore préparation à la reconversion.

En parallèle, une pépinière permettra également à 30  sportifs espoirs (six par an) sélectionnés jusqu’en 2024 de bénéficier d’un soutien, et pour certains d’entre eux, d’intégrer à terme La FDJ Sport Factory.

Outre les deux ambassadeurs Kevin Mayer (Athlétisme – décathlon) et Marie Bochet (ski alpin parasport), on retrouve Alexandra Tavernier (Athlétisme – Lancer de marteau), Caroline Cruveillier (Boxe -54kg), Cédric Joly (Canoë slalom - C1), Mathilde Gros (Cyclisme - Piste), Victor Levecque (Equitation), Mickaël Mawem (Escalade - bloc et combiné), Enzo Lefort (Escrime - Fleuret), Ysaora Thibus (Escrime – Fleuret), Samir Ait Said (Gymnastique – Anneaux), Romane Dicko (Judo +78kg), Nicolas Parlier (Kitesurf), David Aubry (Natation – Course et eau libre), Laurent Chardard (Natation parasport), Nathan Petit (Para judo -81kg), Valentin Prades (Pentathlon moderne), Johanne Defay (Surf), Magda Wiet-Hénin (Taekwondo - 62kg), Jean Quiquampoix (Tir – Pistolet vitesse), Cassandre Beaugrand (Triathlon), Romane Miradoli (Ski alpin), Arthur Bauchet (Ski alpin parasport), Richard Jouve (Ski de fond), Benjamin Cavet (Ski freestyle – Bosses), Tess Ledeux (Ski freestyle – Slopestyle et Big Air) et Chloé Trespeuch (Snowboard – Cross).