En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.
Partager

10 février 2021

Euromillions - Près de 163 millions d’euros, le vendredi 12 février

#EuroMillions

Fichier PDF / 0.132 Mo

Boulogne, le 10 février 2021 FDJ et l’ensemble de la communauté Euromillions[1] proposent, ce vendredi 12 février, un jackpot exceptionnel de près de 163 millions d’euros minimum.

Si ce jackpot de 163 millions d’euros est remporté en France, il s’agira du troisième plus gros gain de l’histoire de FDJ.

Le record de gain français est de 200 millions d’euros ; il a été remporté sur Internet en fin d’année dernière. Il s’agit également du plus gros gain jamais remporté au sein de l’ensemble de la communauté Euromillions.

Pour rappel, le montant du jackpot Euromillions débute habituellement à 17 millions d’euros et peut atteindre progressivement 250 millions d’euros, depuis le lancement de la nouvelle formule du jeu en février 2020.

Top 5 des gains Euromillions les plus importants remportés en France

200 000 000 €

Internet

11/12/2020

169 837 010 €

Alpes-Maritimes (06)

13/11/2012

162 256 622 €

Calvados (14)

13/09/2011

157 170 843 €

Bas-Rhin (67)

01/09/2020

132 486 744 €

Seine-et-Marne (77)

29/03/2013

Dans les coulisses d’un tirage Euromillions

Depuis la création du jeu, en 2004, FDJ organise et enregistre les tirages Euromillions pour les dix loteries participantes. Les tournages sont réalisés dans les studios de FDJ à Boulogne-Billancourt, chaque mardi et vendredi aux environs de 20h45.

19h00 : début des répétitions

Sur le plateau, deux sphères sont placées l’une à côté de l’autre. La première regroupe cinquante boules correspondant aux numéros classiques et la seconde, douze boules dédiées aux numéros étoiles.

Avant chaque tirage « officiel », des répétitions sont toujours réalisées avec des boules dédiées, marquées d’une croix.

L'huissier de justice français veille au bon déroulement des opérations. Un second contrôleur indépendant est présent sur le plateau pour l’ensemble des pays européens.

20h30 : arrivée des boules officielles

Avant, pendant, et après l’enregistrement de chaque tirage, toutes les boules Euromillions sont placées sous la responsabilité de l’huissier et du contrôleur indépendant. C’est eux qui détiennent l’accès au coffre-fort où elles sont rangées.

Sécurité oblige, ils n’ont pas le droit de toucher les boules ; seul le personnel FDJ peut le faire. Pour cela, une équipe de vingt personnes est dédiée exclusivement aux opérations de tirage, de diffusion et de promulgation des résultats de l’ensemble des jeux.

L’huissier, le contrôleur indépendant et un membre de l’équipe FDJ chargée d’assurer le tirage vont récupérer les boules dans un espace ultra-sécurisé. C’est dans une salle sans fenêtre, sous vidéosurveillance et munie d’un lecteur d’empreinte biométrique à l’entrée que se trouve le coffre-fort dans lequel les jeux de boules sont entreposées jusqu’au prochain tirage.

21h00 : le « go for draw »

Pour que le tirage puisse s’effectuer, FDJ s’assure que toutes les prises de jeu sont clôturées, autrement dit que les détaillants de chaque loterie n’enregistrent plus aucune grille. L'heure limite est fixée à 20h15 en France, mais cela varie de 18h30 à 20h30 en fonction des pays. Toutes les grilles de jeu sont enregistrées dans un centre de traitement présent dans chaque pays participant. En France, la centralisation se fait à Vitrolles (Bouches-du-Rhône).

Les données sont ensuite transmises en Angleterre et en Espagne, dans des serveurs capables de traiter en temps réel des millions de combinaisons de jeu. Ce sont ces serveurs qui adressent à FDJ le
 « go for draw », c’est-à-dire l'autorisation de tirage.

21h05 : « top boules ! »

Le tirage des cinq numéros et des deux étoiles se déroule sous l'œil de l’huissier et du contrôleur indépendant. A la fin de l’enregistrement, l’un des membres du service FDJ dispose les boules dans leurs mallettes, qui sont ensuite scellées par le contrôleur et l’huissier et rangées au coffre sous escorte.

Les sphères restent, quant à elles, sur le plateau d’enregistrement, dans un espace clos et sécurisé, notamment équipé de radars sous vidéo surveillance.

21h15 : à la recherche d’un gagnant

La combinaison officielle du tirage Euromillions tirée au sort est transmise aux serveurs anglais et espagnols afin de lancer la recherche d’un éventuel vainqueur.

21h25 : « reveal »

Après dix minutes de recherche, FDJ réceptionne les informations concernant un éventuel gain et le pays concerné. C’est à ce moment que l’animateur ou l’animatrice entre en scène afin d’enregistrer, pour la France, l’émission Euromillions qui sera diffusée sur TF1.

21h30 : Envoi de la vidéo de tirage à la communauté Euromillions.

Après chaque enregistrement, la vidéo du tirage est immédiatement transmise aux loteries participantes pour diffusion en différé. Chaque pays a sa propre émission, son propre présentateur et sa propre voix off ; seules les images du tirage sont communes à l’ensemble de la communauté Euromillions.

21h45 : fin du tournage :


Dernière vérification après montage ; l’huissier de justice contrôle l’émission avant la diffusion sur TF1. Le tournage est désormais terminé et les équipes peuvent quitter le plateau.


[1] France, Royaume-Uni, Espagne, Portugal, Belgique, Irlande, Autriche, Suisse et Luxembourg. 

Contacter le service de presse FDJ

Téléphone

Reservé à la presse

01 41 10 33 82

 

E-mail

Demandes non-urgentes : 

servicedepresse@lfdj.com

 

Suivez le groupe FDJ

Suivre FDJ sur Facebook
Suivre FDJ sur Twitter
Suivre FDJ sur Instagram
Accéder à la chaîne YouTube de FDJ
Suivre FDJ sur LinkedIn