En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

Notre RSE : Jeu Responsable

FDJ intervient dans le secteur des jeux d’argent et de hasard, secteur réglementé au regard des risques spécifiques qu’il comporte en termes de préservation de l’ordre public et social, en particulier s’agissant de la prévention des comportements de jeu excessif et le jeu des mineurs.


Depuis 2012 et pour la troisième fois consécutive, FDJ s’est vue attribuer par l’AFNOR (Agence française de normalisation) la note de 100 % de conformité dans le cadre de la certification triennale sur le Jeu Responsable prévue par l’Association européenne des loteries (The European Lotteries association). Ce niveau maximal de certification conforte FDJ comme l’acteur français de référence en matière de Jeu Responsable dans le domaine des jeux d’argent et de hasard et comme l’un des leaders européens dans le secteur des loteries.

Jeu des mineurs

La lutte contre le jeu des mineurs est une priorité du groupe FDJ. Cette volonté de l’entreprise s’inscrit dans le cadre d’attentes de plus en plus importantes des parties prenantes, mais aussi d’un renforcement des exigences légales.

Le nouveau cadre de régulation publié en 2019 inclut ainsi de nouvelles mesures en matière de prévention du jeu des mineurs, notamment :

  • une disposition législative reconnaissant la possibilité pour le détaillant de demander la pièce d’identité du joueur afin de vérifier sa majorité ;
  • la mise en place d’une amende pénale sanctionnant les détaillants vendant des jeux aux mineurs ;
  • la possibilité ouverte aux préfets de départements de restreindre l’implantation de points de vente de jeux d’argent ou l’affichage de publicités relatives à des jeux d’argent à proximité des établissements accueillant des mineurs (écoles, centres de loisirs, etc.) ;
  • un renforcement des restrictions relatives aux contenus des communications commerciales, de sorte que celles-ci ne ciblent pas les mineurs.

Les actions menées pour lutter contre le jeu des mineurs couvrent trois domaines :

La formation et l’accompagnement des détaillants et de la force de vente

La prévention du jeu des mineurs est un axe central de la politique de formation mise en œuvre par FDJ auprès des détaillants et de la force de vente. L’ensemble des acteurs commerciaux sont formés et accompagnés de façon régulière et suivie, en s’appuyant sur des dispositifs pérennes ou plus ponctuels liés par exemple au calendrier des grands événements sportifs.

L’ensemble des détaillants du Groupe ont été ainsi formés individuellement entre 2017 et 2019 au refus de vente à mineurs.

L’information et la sensibilisation du grand public

Depuis de nombreuses années, FDJ a fait de la sensibilisation du public à l’interdiction du jeu des mineurs un volet important de son action. Celle-ci se déploie sur plusieurs canaux de diffusion (TV, digital et événements) afin de maximiser la portée des messages diffusés.

L’élaboration des différentes actions d’information préventive s’inscrit dans le cadre d’un dialogue régulier avec l’ensemble de ses parties prenantes. Les échanges avec les experts en addictologie et les organisations sont organisés au sein du Laboratoire sociétal. Tout au long de l’année, de nombreux dispositifs d’information préventive sur le jeu des mineurs (avec en particulier la diffusion de films préventifs) accompagnent les campagnes publicitaires commerciales.
FDJ a décidé à compter de 2019 de consacrer 10 % de son budget global d’achats d’espaces TV aux communications Jeu Responsable, en particulier sur la question de l’interdiction du jeu d’argent pour les mineurs.

Le contrôle et l’évaluation de l’application de l’interdiction de vente de jeu aux mineurs

La vérification du respect par les détaillants de l’interdiction de vente des jeux aux mineurs s’appuie sur une équipe de douze inspecteurs contrôlant la mise en œuvre sur le terrain des obligations relatives au Jeu Responsable et en particulier celles portant sur la prévention du jeu des mineurs.

Depuis 2014 les détaillants FDJ bénéficient d’un bonus de rémunération de 0,2 %. Son obtention est conditionnée à la conformité du point de vente, contrôlée par un inspecteur réseau, dans l’application de sept critères, dont trois liés à la prévention du jeu des mineurs. En cas de constatation par l’inspecteur d’une vente d’un jeu d’argent à un mineur, le détaillant contrôlé se voit automatiquement retirer son bonus de rémunération. Chaque année, une soixantaine de détaillants font ainsi l’objet d’un retrait de leur bonus pour non-respect de l’interdiction du jeu pour les mineurs, soit une sanction financière de 1 000 euros en moyenne par détaillant.

Face à la persistance de la pratique du jeu des mineurs et de manière à renforcer l’impact de son dispositif d’évaluation, FDJ développe également une nouvelle approche de contrôle fondée sur des visites-mystère, permettant de mettre en situation le détaillant face à des mineurs âgés de 16 et 18 ans (sélectionnés en partenariat avec la Sedap afin de prévenir tout risque pour les mineurs participant à ces opérations), et de contrôler de manière plus systématique et objective le respect par les détaillants de l’interdiction du jeu des mineurs.

En cas de vente d’un jeu FDJ à un mineur constatée par l’inspecteur, le détaillant se voit automatiquement retirer l’intégralité de son bonus Jeu Responsable.

Jeu excessif

La prévention des comportements excessifs de jeu et la détection et l’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité constituent le second axe majeur des actions menées par FDJ pour promouvoir un Jeu Responsable.

FDJ continue à renforcer ses actions en la matière selon six axes :

L’évaluation de l’offre de jeu et des actions publi-promotionnelles

L’évaluation de l’offre de jeu et des actions publi-promotionnelles s’inscrit dans le cadre d’un processus d’interactions entre les équipes marketing et Jeu Responsable de FDJ, mais aussi avec les parties prenantes. Les offres de jeux sont également contrôlées par le régulateur dans le cadre du régime d’autorisation préalable par l’État, auquel est soumis l’ensemble des jeux et paris sous droit exclusifs de FDJ.
Un Comité d’Experts réunissant différents profils d’experts – addictologie, psychiatrie, psychologie, sciences humaines – est consulté régulièrement sur l’évolution des offres de jeux, ainsi que sur de nouveaux services mis à disposition des joueurs pour les aider à contrôler et suivre leur pratique tout au long de leur expérience de jeu : matrice d’évaluation des risques potentiels des projets de jeu (Serenigame®), modérateurs de jeu, l’outil de détection des pratiques de jeu à risque.

L’accompagnement des joueurs et le suivi de leurs pratiques

FDJ met à la disposition de ses joueurs plusieurs outils de suivi et contrôle de leurs pratiques de jeu en ligne:

  • Playscan™ évalue le niveau de risque associé à la pratique de chaque joueur en ligne.
  • Des modérateurs de jeu permettent aux joueurs de se fixer des limites. En complément des modérateurs de jeu imposés par la réglementation (notamment modérateur de mises obligatoire dont le montant est laissé à la libre appréciation des joueurs en lignes), FDJ a développé de manière volontariste des modérateurs plus contraignants et ciblés.
  • Au-delà de ces mesures, le joueur peut également s’autoexclure temporairement ou définitivement.

La formation des détaillants et de la force de vente

FDJ forme ses collaborateurs aux enjeux de la politique Jeu Responsable sous la forme d’un COOC - Corporate Open Online Course - dont les contenus sont largement consacrés à la prévention du jeu excessif et du jeu des mineurs.

À l’image des dispositifs de formation prévus pour renforcer l’application de l’interdiction du jeu des mineurs, FDJ forment également ses détaillants ainsi que sa force de vente aux enjeux liés aux comportements de jeu excessif. Après la création du réseau de référents Jeu Responsable dans l’ensemble des agences commerciales en 2018, le Groupe a accompagné la montée en puissance de ce dispositif en formant spécifiquement ces référents en 2019. Ce dispositif permet d’améliorer la coordination entre les équipes terrain et les équipes Jeu Responsable au niveau central dans la détection et l’orientation des personnes en situation de vulnérabilité

L’information préventive sur les risques liés aux comportements excessifs de jeu

Développée depuis plusieurs années, la démarche d’information en ligne pour prévenir le jeu excessif a été marquée en 2019 par la mise en œuvre des actions préventives évènementielles à l’occasion du Tour de France et à l’occasion des deux tournées estivales des Car Podium dans trente-six villes au cours du mois de juillet, pour sensibiliser le grand public à la prévention du jeu des mineurs et du jeu excessif. Des animations sous forme de Quizz, en interaction directe avec le public, ont été proposées, pour favoriser la compréhension de la sensibilité du jeu d’argent et de hasard.

Sur le plan média, suite à une expérimentation concluante sur le canal digital en 2018, FDJ a diffusé en 2019 une campagne publicitaire valorisant auprès du public les outils de prévention du jeu excessif mis à disposition de ses joueurs par FDJ en ligne ou en points de vente (pastille de couleur sur le niveau de risque de la pratique de jeu avec l’outil Playscan, test d’autoévaluation et limites de jeu). L’étude menée après la campagne réalisée en 2019 montre que l’intention d’utilisation de ces outils est plus forte chez les profils de joueurs les plus à risques.

La détection et l’orientation des personnes en situation de vulnérabilité

Depuis plusieurs années, FDJ a développé des dispositifs destinés à identifier, puis orienter les personnes en situation de vulnérabilité. Ces actions reposent sur un système de détection et de gestion des situations à risque qui nécessitent la formation des collaborateurs et des détaillants.

Ces actions visent notamment à orienter les personnes en situation de vulnérabilité vers des structures d’accompagnement des joueurs (SOS Joueurs, etc.) ou des acteurs du monde sanitaire et social au niveau local tel que le Centre de soin, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA). FDJ met à disposition de ses joueurs via ses sites, les coordonnées de lignes d’écoute et de structures d’accompagnement référentes sur le jeu problématique qui proposent des espaces d’information spécialisés, comme le portail internet Addict’Aide développé par le Fonds Actions Addiction.

La conception et la mise en œuvre de ces différentes mesures et dispositifs s’appuient sur une politique de partenariats dans le domaine de la recherche et de la prévention qui nourrit le Plan d’Action Jeu Responsable (PAJR) et contribue à renforcer les expertises et la diffusion des connaissances dans les domaines du jeu et de l’addictologie. Cette politique s’inspire des orientations du plan de mobilisation contre les addictions de la Mildeca 2018-2022. Elle repose sur trois principaux axes :

Les lignes d’écoute pour les joueurs en situation de vulnérabilité

La recherche en addictologie et en sciences humaines et sociales

Les actions et expérimentations en prévention et en Réduction des risques et des dommages.

Le montant des dotations dans le cadre des partenariats Jeu Responsable s’élève à plus de 1 million d’euros.
L’accompagnement<br><strong>des Grands Gagnants</strong>

L’accompagnement
des Grands Gagnants

En 2019, 364 joueurs ont gagné plus de 500 000€ en jouant à des jeux FDJ (soit près d’un gagnant par jour).

FDJ est l’une des rares loteries au monde à proposer à ses gagnants (> 1 M€) un dispositif d’accompagnement aussi vaste. Il a pour but de prendre en compte les impacts du gain dans la vie des nouveaux millionnaires, notamment concernant la gestion financière et émotionnelle de cette nouvelle situation.

Innover de manière responsable

La politique de Jeu Responsable de FDJ s’applique à tous les stades de l’activité. Avant, pendant et après la commercialisation d’un jeu, des dispositifs adaptés accompagnent le développement et la commercialisation de l’offre pour promouvoir une pratique récréative. Un processus spécifique garantit ainsi au niveau opérationnel la prise en compte des enjeux de prévention des comportements excessifs de jeu dans le cadre des innovations produites par l’entreprise. Une phase d’expérimentation est également prévue pour les nouvelles offres pour identifier leur impact sur le comportement des joueurs, d’identifier et envisager d’éventuelles évolutions à apporter au jeu pour favoriser des pratiques récréatives.
Au stade de la conception d’un nouveau jeu et/ou d’une innovation dans la mécanique d’un jeu existant, le niveau d’attractivité des offres de jeu fait l’objet d’une évaluation par des matrices d’analyse développées par FDJ en lien avec des experts.

Trois matrices sont utilisées :

  • Une matrice générique permettant d’évaluer les risques et le niveau de sensibilité l’ensemble des jeux de hasard et d’argent commercialisés par FDJ dès leur phase de conception (matrice Serenigame universelle développée en 2012)
  • Une matrice dédiée à l’évaluation des jeux de grattage (Serenigame Grattage)
  • Une matrice dédiée à l’évaluation de l’offre de paris sportifs (Serenisport) déployée en 2019.