En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

Fermer la barre d'avertissement
Mohamed B. détaillant à Lizy-Sur-Ourcq (77) - Crédit : JM Heidinger

Nos détaillants,...

...nos ambassadeurs

30 800, c’est le nombre de points de vente du réseau FDJ® sur l’ensemble du territoire français...

Nos détaillants, nos ambassadeurs

...Ce sont surtout 30 800 détaillants, des femmes et des hommes, avec des expériences et des histoires uniques. Témoignages.

Planter le bon décor

Un bon point de vente, c’est un lieu de rendez-vous, conçu pour que les clients s’y sentent bien. Ainsi, Anne-Marie et son fils Julien à Veauche, ont-ils écouté leurs clients parieurs pour mieux répondre à leurs attentes. Ils ont créé un espace dédié aux paris sportifs : « Les joueurs ParionsSport Point de vente nous réclamaient les listes plusieurs fois par jour et l’espace jeux n’était pas pratique. On a cherché un moyen de les satisfaire, rencontré l’architecte FDJ®... Le résultat, c’est un endroit entièrement dédié ParionsSport Point de vente avec deux espaces joueurs et un grand écran relié à Internet. Du coup, je reçois des clients que je ne voyais jamais avant. ». Les joueurs ont désormais leur petit coin chaleureux, avec sa pelouse synthétique au sol et sa machine à café, le tout décoré aux couleurs du « Chaudron », le stade mythique de Saint-Etienne.

Christine devant le nouveau mobilier accessible Custo détaillante à Saint Seurin Sur L'Isle (33) - Crédit : Olivier Panier des Touches
Christine devant le nouveau mobilier accessible Custo détaillante à Saint Seurin Sur L'Isle (33) - Crédit : Olivier Panier des Touches

Quant à Christine et son mari Jérémie à Saint-Seurin-sur-l'Isle, ils ont fait construire un établissement à leur image, ouvert et accueillant : « On a fait appel à un architecte, mais c’est mon mari qui a choisi ces couleurs gaies rouge orange ». Aéré et fonctionnel, le lieu est lumineux. Derrière le beau comptoir éclairé de leds, un écran géant diffuse les matchs en fonction de l’actualité sportive. « Avec le nouveau mobilier Custo de FDJ®, les jeux sont mieux présentés. Et la tablette ParionsSport Point de vente nous permet maintenant d’être plus disponibles pour nos clients ».

Espace joueurs dans le point de vente d’Anne-Marie et Julien, détaillants à Veauche (42) - Crédit : Laurent Cousin
Espace joueurs dans le point de vente d’Anne-Marie et Julien, détaillants à Veauche (42) - Crédit : Laurent Cousin

Imad à inauguré son point de vente dans le nouvel éco-quartier lyonnais de la Confluence « Je ne le regrette pas. Dès le premier mois, j’ai dépassé tous mes objectifs. En plus, mes nouveaux clients me remercient chaque jour d’être là : j’étais très attendu, Le Panoramique est le premier tabac-jeux du quartier (…) De la mezzanine, on a une vue extraordinaire sur la darse, à la jonction du Rhône et de la Saône. (…) J’ai vraiment tout ce qu’il faut pour travailler ». 

Comme à la maison

Etre commerçant, c’est aussi et surtout être chaleureux et entretenir de bons rapports avec les clients. Marie-Christine, propriétaire d’une civette dans le quartier Beaugrenelle à Paris, témoigne du plaisir qu'elle éprouve à faire son métier : « Chaque matin, quand j’ouvre mon magasin, ce n’est que du bonheur! Je suis très à cheval sur l’accueil, l’amabilité. Ici, tout le monde a le sourire, un petit mot pour chacun. Cela crée une atmosphère particulière, que nos clients apprécient. (…)".

Son histoire de Chance

« Quand je peux, je laisse mes clients choisir leur ticket pour laisser agir leur propre chance et quand ils gagnent ça me fait toujours plaisir. Un jour, une dame assez âgée est venue avec son ticket Solitaire pour encaisser les 50 euros qu’elle pensait avoir gagnés. En passant le ticket dans le terminal, je me suis rendu compte qu’elle n’avait pas remporté 50 mais 50 000 euros ! Je l’ai informée de la bonne nouvelle mais sous le choc, elle ne comprenait pas. Je lui ai alors proposé d’appeler FDJ® qui l’a prise en charge et s’est bien occupée d’elle. Pour me remercier, elle m’a apporté tous les jours pendant une semaine des fleurs et des chocolats. »

Yves détaillant à Alissas (07) - Crédit : Olivier Guerrin
Yves détaillant à Alissas (07) - Crédit : Olivier Guerrin

Cette attitude positive et enthousiaste permet de mieux mettre en valeur les produits FDJ®, comme le montre Yves à Alissas : « Ça m’avait toujours tenté, pour le relationnel, les contacts. Ici, on prend le temps de discuter. (…) J’ai une devise : un client égale une vente. Et puis je connais par cœur les produits FDJ®, alors c’est facile. » Facile aussi pour qui a le feu sacré de l’animation. À l’extérieur du magasin, il installe ses panneaux « faits maison » qu’il change régulièrement. À l’intérieur, il met en avant les nouveautés FDJ® – « Un présentoir n’est dédié qu’à ça » – et crée une décoration nouvelle chaque semaine comme à l’occasion de l’UEFA EURO 2016™.

Convivialité et sens de l’accueil, c'est la formule qui permet de transformer les clients en habitués. Yves et Pascal à Quimper en ont fait l’expérience : « Nos clients nous disent apprécier notre accueil. Certains viennent même d’un quartier éloigné́ car ils nous trouvent sympas. Mais on ne fait rien de spécial », analyse humblement Pascal. « On a une relation normale avec les gens, c’est tout », renchérit Yves. Une normalité qui inclut toutefois quelques spécialités maison : « Chez nous, tout le monde discute avec tout le monde, l’ouvrier du bâtiment, le cadre de la cité administrative, le jeune de 25 ans comme le papy de 80 ans. Ici, il n’y a pas de clan », précise Yves.

Leur histoire de Chance

« Pour le moment, nous n’avons pas encore vu de gros gagnants se présenter « Au Le Clech », notre point de vente. Mais on garde espoir, on sait que cela viendra… du moins avant la retraite ! Un jour, un de nos habitués a quand même réussi à gagner 100 000 euros par accident à LOTO®. Si je dis par accident, c’est parce qu’il n’y avait aucun gagnant à 5 chiffres, soit le premier rang, la somme a donc été reportée au deuxième rang : un vrai coup de bol pour lui ! Comme quoi, il faut toujours croire en sa bonne étoile. »