En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

Fermer la barre d'avertissement
Image

FDJ fait progresser et évoluer le mode de rémunération des détaillants pour accompagner le développement durable de l’entreprise et son réseau de proximité

Document PDF / 0.159124 Mo

Pour Stéphane Pallez « Cet accord se traduit par un mode de rémunération nouveau et additionnel introduisant une modulation de la rémunération des détaillants liée aux objectifs stratégiques de l’entreprise. Je me félicite des échanges avec la Confédération des Buralistes et Culture Presse pour aboutir à cet accord très important qui soutient la stratégie de l’entreprise et le commerce de proximité en France. ».

FDJ est engagé depuis 3 ans, sous l’impulsion de Stéphane Pallez, dans le projet stratégique de croissance et de transformation numérique FDJ 2020 qui vise en priorité à développer sa base de clients. La consolidation du réseau de distribution FDJ et le développement de nouvelles expériences de jeu en point de vente constituent des leviers majeurs dans la réalisation du projet FDJ 2020.

En lien avec le déploiement à mi-parcours de sa stratégie, qui se traduit déjà par des résultats très positifs sur la croissance de l’entreprise et sa transformation numérique (15,1 Mds€ de ventes en 2017 en progression de +5,7% ; 1,7 Mds€ de ventes numérisées), FDJ annonce la conclusion d’un accord pluriannuel avec la Confédération des Buralistes et Culture Presse, qui s’inscrivent ainsi pleinement dans la stratégie de développement de l’entreprise

Cet accord favorise le développement de l’entreprise et aligne sur plusieurs années les intérêts de l’entreprise (recrutement de clients) avec ceux des détaillants (augmentation de la rémunération et pérennité du réseau) et de l’Etat (jeu responsable et développement territorial), en soutenant les jeux de loterie à faibles mises, favorisant ainsi leur accessibilité au plus grand nombre, et en soutenant la croissance durable des paris sportifs dans le réseau.

Une rémunération nouvelle, ainsi modulée en fonction des jeux, complémentaire à celle qui existe aujourd’hui, sera mise en place sur 2 ans en 2018 et 2019.

Elle reposera sur plusieurs leviers. En 2018, certains services comme la gestion des bons à valoir et des coupons de réduction seront rémunérés. En outre, FDJ supprimera les loyers liés aux équipements FDJ, point important pour soutenir les plus petits points de vente. En 2019, FDJ augmentera la commission sur les jeux de tirage et les jeux à gratter à faibles mises et modulera la commission sur les paris sportifs.

D’ici à 2019, l’ensemble du dispositif permettra de faire progresser la commission moyenne des détaillants de +0,2 points, à laquelle s’ajoutera l’effet de la suppression des loyers de 0,1 point. Au total, la progression du revenu global moyen des détaillants sera de 0,3 points. Rappelons qu’en 2017 la rémunération des détaillants est constituée d’une commission de base de 5% et d’une commission supplémentaire de 0,2% liée aux objectifs de jeu responsable FDJ, soit une commission totale de 5,2% (qui a généré 755 M€ de commissions en 2017, chiffre en progression de 5,2%).

Cet accord, fruit d’un dialogue renouvelé avec les organisations professionnelles représentatives du réseau FDJ, marque la refonte du partenariat des 3 partenaires au service du plus grand réseau de proximité de France.  Il permettra de soutenir deux filières de distribution qui connaissent des difficultés sectorielles : la filière buralistes (25 000 points de vente) et la filière presse (23 200 points de vente).

Rappelons que le parc FDJ compte 30 800 points de vente en 2017. FDJ a réalisé 1 030 créations dans le réseau Bar Buralistes Presse en 2017, performance exceptionnelle fruit d’une politique volontariste menée avec l’appui des organisations professionnelles. La réduction est ainsi très limitée en 2017 avec seulement -350 points de vente. Le réseau FDJ s’impose comme le 1er réseau de distribution français de proximité fréquenté par 65% des Français en âge de jouer dont 25,3 M de clients FDJ.

Dans le cadre de son plan stratégique FDJ2020, près de 90 M€ ont été investis depuis 2015 sur un total de 180 M€ attendu dans le réseau d’ici 2 ans (nouveaux terminaux, 6 000 nouveaux meubles en 2017...). FDJ a entrepris de nouveaux partenariats pour faciliter l’implantation de nouveaux services et contribuer au dynamisme du réseau, comme celui signé avec Western Union qui offrira ses services aux détaillants en 2018 grâce à la technologie du terminal FDJ.

Le revenu des détaillants lié à l’activité FDJ a progressé d’environ + 40 M€ en 2017, soit une rémunération FDJ moyenne de près de 25 k€ par point de vente (+6% en moyenne par PDV), qui a doublé en 10 ans.