En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.
Partager

12 mars 2020

Vendredi 13 : Le numéro chance des Français est le « 7 »

#Loto

Fichier PDF / 0.128 Mo

Boulogne, le 12 mars 2020 – A l’occasion du vendredi 13 mars, FDJ révèle une étude sur les superstitions et pratiques de jeu des Français réalisée par le cabinet Consumer Science and Analytics (CSA) auprès de 2008 personnes de 18 ans et plus. Par ailleurs, comme pour chaque « vendredi 13 », FDJ propose un Super Loto de 13 millions d’euros.

« Les Français et le vendredi 13 »

Moins d’un Français sur deux (38 %) se définit comme étant superstitieux. Selon l’étude du CSA[1], ce sentiment est corrélé à l’âge car, si 61 % des 18-24 ans se disent superstitieux, cette proportion décroît à 20 % chez les plus de 65 ans.

Pour autant, près d’un Français sur trois (30 %) associe le « vendredi 13 » aux jeux d’argent. Cette date symbolique touche plus largement les superstitieux, qui sont 43 % à assimiler le « vendredi 13 » à la chance et 20 % à la malchance.

Lorsque l’on demande aux Français ce qu’ils seraient le plus susceptibles de faire un « vendredi 13 », plus de quatre Français sur dix (42 %) seraient prêts à sortir de leur quotidien, notamment pour jouer à des jeux d’argent (30 %). Pour ces derniers, FDJ serait la complice de cette journée car 94 % joueraient à un de ses jeux de hasard.

D’une manière générale, les jeux de grattage et de tirage sont un rituel pour les Français, qui sont 62 % à y jouer, et même 76 % parmi les superstitieux.

A noter que les Normands et les Bretons jouent plus aux jeux d’argent que la moyenne (72 % en Normandie et 67 % en Bretagne, comparé à 62 % au niveau national).

Parmi les joueurs de tirage, les habitudes sont fortement ancrées. Près d’un joueur sur deux (48 %) utilise les mêmes numéros à chaque fois. Pour 43%, ces numéros correspondent à des dates marquantes, pour 42% à des dates d’anniversaire ou encore à des numéros fétiches pour 31 %.

S’ils ne se définissent pas comme superstitieux, les Français restent sensibles à des croyances personnelles et intimes. Plus de quatre Français sur dix (42 %) déclarent avoir un « numéro chance », en premier lieu le 7 (pour 13 % d’entre eux), qui est l’un des numéros les plus joués pour les jeux de tirage FDJ.

Parmi les objets portant chance, le trèfle à quatre feuilles est cité par 33 % des sondés, suivi par le fer à cheval (15 %).

Le jackpot événementiel du Super Loto du vendredi 13 mars

Le Super Loto du « vendredi 13 » propose un bulletin dédié (mise de 3 euros), un jackpot de13 millions d’euros, cinquante codes gagnants à 20 000 euros tirés au sort (comparé à dix codes pour un tirage Loto classique), ainsi que des rangs de gain plus élevés que ceux d’un tirage Loto classique.

Ils sont environ cinq millions de joueurs réguliers et occasionnels à tenter leur chance un « vendredi 13 », comparé à deux à trois millions de joueurs pour les tirages habituels.

Cette année, un second Super Loto du « vendredi 13 » aura lieu au mois de novembre. Cet événement est devenu l’un des rendez-vous annuels incontournables du jeu Loto, avec le Grand Loto de Noël.

Deux nouveaux films publicitaires dédiés au Super Loto

FDJ a dévoilé dimanche, en télévision et sur les supports digitaux, deux nouveaux films publicitaires placés sous le signe du second degré grâce au réalisateur Eric Judor. Ils s’inscrivent dans la continué de la dernière campagne Loto, « Méditation » diffusée entre février et mars 2020. L’ensemble de cette campagne imaginée par BETC renoue avec l’esprit décalé des publicités historiques de Loto.

L’ensemble des spots publicitaires de la campagne met en scène des personnages qui prétendent initialement ne pas être intéressés par Loto mais qui se laissent finalement tenter une fois le montant du jackpot annoncé.

Dans le nouveau film « couple », une femme propose à son compagnon de remplir une grille de Super Loto avec elle. Il lui répond qu’il a déjà tout ce qu’il désire auprès d’elle. Dans le film « étudiants », un jeune adulte coche une grille de Super Loto et demande à son ami s’il va en faire de même. Ce dernier lui répond que la vraie richesse se trouve dans la lecture.

Dans les deux spots, lorsque le joueur précise le montant du jackpot (13 millions d’euros), son interlocuteur saisit le bulletin de jeu et s’empresse de cocher les numéros.

Lien pour visionner les publicités :

- Couple : https://youtu.be/0-h8Ncmc1h0

- Etudiants : https://youtu.be/RopT3ECpvfw


[1]Etude complète sur demande.

Contacter le service de presse FDJ

Téléphone

Reservé à la presse

01 41 10 33 82

 

E-mail

Demandes non-urgentes : 

servicedepresse@lfdj.com

 

Suivez le groupe FDJ

Suivre FDJ sur Facebook
Suivre FDJ sur Twitter
Suivre FDJ sur Instagram
Accéder à la chaîne YouTube de FDJ
Suivre FDJ sur LinkedIn