En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

Fermer la barre d'avertissement
Partager

17 juillet 2014

Jeux à gratter FDJ : la justice écarte à nouveau les allégations de M. Robert RIBLET

#Corporate

L’argument, largement répandu par l’intéressé, était que ces jeux auraient été « manipulés » et n’auraient en rien constitué des jeux de hasard.

Telle n’a pas été la décision de la Vice-Présidente chargée de l’instruction au Tribunal de Grande Instance de Nanterre qui, conformément aux réquisitions du Procureur de la République, a rendu le 10 juillet 2014 une nouvelle ordonnance de non-lieu, rejetant l’ensemble des accusations du plaignant.

Cette procédure que l’intéressé s’est efforcé de faire durer autant qu’il l’a pu, a porté sur une période de 8 ans et mobilisé le travail successif de 4 juges d’instruction. La Française des Jeux, placée sous le statut de témoin assisté, avait répondu à toutes les questions posées, contribuant pleinement à la manifestation de la vérité.

Lors du procès civil intenté par Monsieur Robert Riblet, la justice avait déjà confirmé que FDJ respectait les lois et décrets concernant ses jeux à gratter et, déboutant l’intéressé, l’avait condamné à indemniser le préjudice subi par l’entreprise.

FDJ s’était engagée dès le début des procédures à rendre compte de leur aboutissement, ce qu’elle fait à nouveau.

Depuis l’action du plaignant, les 33.000 détaillants de FDJ ont vendu plus de 10 milliards de tickets à gratter au service de leurs 20,1 millions de clients qui, chaque jour en moyenne, après grattage de leurs tickets, découvrent 1,3 million de lots gagnants. Les ventes de jeux de grattage représentent 45% des ventes de l’entreprise pour un montant de 5,56 milliards € en 2013.

Contacter notre service de presse

Téléphone

Reservé à la presse

01 41 10 33 82

 

Pour toute question de joueur, contacter le service clients : 
0 969 36 60 60 (appel non surtaxé)

E-mail

Demandes non-urgentes : 

servicedepresse@lfdj.com

 

Suivez-nous ici

Suivre FDJ sur Facebook
Suivre FDJ sur Twitter
Suivre FDJ sur Instagram
Accéder à la chaîne YouTube de FDJ
Suivre FDJ sur LinkedIn