En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

Fermer la barre d'avertissement
Partager

31 juillet 2017

Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains vainqueur du Tour de France à la Voile 2017

#FondationFDJ

Fichier PDF / 0.303 Mo

Après trois semaines d’un suspens sans précédent, le Tour de France à la Voile vient de rendre son verdict. Ce soir, avec 18 points d’avance sur son dauphin SFS, Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains skippé par Damien Seguin et Damien Iehl, est assuré de remporter la 40ème édition du Tour de France à la Voile et ce, avant même de disputer la Super Finale, demain.  Une superbe performance pour le seul équipage handi-valide de ce Tour de France à la Voile qui avait pour objectif au départ de l’épreuve de terminer dans le Top 5. Régulier tout au long de ces trois semaines de courses, le Team a parfaitement résisté à la pression et s’est montré très solide en Méditerranée.

Le raid de la délivrance !

Sérénité, concentration mais aussi sourires… les mines de Damien Seguin, Damien Iehl et Benjamin Amiot en disaient long ce matin sur le paddock. Tous trois n’avaient qu’une envie : décrocher au plus vite cette victoire qui leur tend les bras depuis la fin du 7ème acte au Grau du Roi – Port Camargue ! Pour autant, le trio se gardait bien de tirer des plans sur la comète. En effet, si leur avance de 20 points ce matin sur leur dauphin SFS, leur laissait entrevoir de sérieux espoirs de victoire, le caractère piégeux de ce dernier raid dans les petits airs, les invitait à la prudence et à la modestie. C’est donc, confiants mais concentrés que les trois hommes, ont pris le départ du parcours de 25 milles tracé dans la Baie des Anges.

Dans des conditions de vent très changeantes (12- 13 nœuds de vent), Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains prend un beau départ. Le Team se place rapidement aux avant-postes en 4ème / 5ème position, juste derrière ses poursuivants au général, SFS et Trésors de Tahiti. En file indienne, les 29 trimarans progressent. La hiérarchie établie dès le départ du raid ne connait guère de changement. SFS franchit la ligne en vainqueur, Trésors de Tahiti suit. Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains complète le podium de ce raid en terminant 3ème. La ligne franchie, l’équipage laisse exploser sa joie. Il vient de remporter le Tour de France à la Voile 2017. « On était concentré à fond jusqu’au dernier empannage. C’est du bonheur ! On a vu que SFS et Trésors de Tahiti étaient sur la tête mais on n’était jamais très loin derrière. Nous avons très bien navigué. Nous avons pris un bon départ puis ça a déroulé tout au long du raid » explique un Damien Seguin, heureux à l’arrivée. Un bonheur partagé par Damien Iehl : « Aujourd’hui, je me suis concentré pour faire un bon départ et ça a été le cas. Nous avons navigué à notre niveau tout en restant très concentrés. A aucun moment, nous nous sommes dits durant la course que nous étions en train de gagner le Tour. Nous avons vraiment percuté à la fin au moment où Damien nous l’a fait remarquer. Et là c’était une immense joie. »

Le Tour de la régularité

En arrivant sur ce Tour, Damien Seguin, Damien Iehl, Benjamin Amiot et François Morvan visaient un Top 5. Au final, ils récoltent la victoire. L’objectif est donc largement atteint pour l’équipage qui a fait preuve d’une régularité sans précédent sur les trois semaines de courses. Pour preuve, le Team, très à l’aise sur les stades nautiques, n’a jamais manqué une finale. Une performance qu’il est le seul à avoir accompli sur cette 40ème édition. Deuxième dès Dunkerque, l’équipage n’est jamais descendu au-delà de la 4ème place au classement général (Arzon et Les Sables d’Olonne).

Sa victoire sur le raid côtier de Roses lui a permis de remonter sur la deuxième marche du podium, derrière Trésors de Tahiti. C’est au Grau du Roi – 7ème acte du Tour de France à la Voile que le Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains prend la tête du classement à l’issue de la journée de stades nautiques. Un leadership qu’il n’a pas lâché depuis et ce malgré un niveau de jeu très élevé comme le précise, Damien Seguin. « C’était un tour difficile. Ce n’était pas forcément du stress mais c’était compliqué car c’est beaucoup de fatigue. Nous avons été réguliers sur l’eau, on n’a pas eu de problème matériel. C’est une belle victoire collective. C’était une édition très relevée. On avait vu dès le début de saison que ça allait se jouer à pas grand-chose car il y avait beaucoup de niveau. »

Damien Seguin, skipper du Team Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains :

« Nous étions concentrés à fond jusqu’au dernier empannage. C’est du bonheur ! On a vu que SFS et Trésors de Tahiti étaient sur la tête mais on n’était jamais très loin derrière. Nous avons très bien navigué. Nous avons pris un bon départ puis ça a déroulé tout au long du raid. Je voudrais remercier Damien, Benjamin et François et toute mon équipe technique. C’était un tour difficile. Ce n’était pas forcément du stress mais c’était compliqué car c’est beaucoup de fatigue. Nous avons été réguliers sur l’eau, on n’a pas eu de problème matériel. C’est une belle victoire collective. C’était une édition très relevée. On avait vu dès le début de saison que ça allait se jouer à pas grand-chose car il y avait beaucoup de niveau. On s’est entrainé dur dès le mois de février. Ça a donné une énorme bataille entre les 10 premiers de la flotte. On profitera de notre super finale demain, on a l’immense chance de profiter de loin sans trop se mêler à la bataille. Cette victoire sur le tour a une saveur particulière car c’est mon premier titre en équipage. Quand je me suis lancé dans cette aventure c’était un très gros challenge. Grâce à tout le monde, on a réussi à monter un super collectif. Nous sommes arrivés sur le tour soudés et on a monté notre niveau de jeu au fur et à mesure. »

Damien Iehl, co-skipper du Team Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains :

« Nous sommes super contents. Nous visions la performance, nous avons réussi. Ce n’était pas gagné car le niveau était là. Nous avons commencé doucement mais nous avons réussi à trouver les manettes pour être bons sur le Tour de France à la Voile. Aujourd’hui, je me suis concentré pour faire un bon départ et ça a été le cas. Nous avons navigué à notre niveau tout en restant très concentrés. A aucun moment, nous nous sommes dits durant la course que nous étions en train de gagner le Tour. Nous avons vraiment percuté à la fin au moment où Damien nous l’a fait remarquer. Et là c’était une immense joie. C’est génial. Je tiens à dire un grand merci à Antoine, Mathieu et Tifenn pour toute la gestion à terre et logistique du projet car c’est un gros boulot. On parle beaucoup des coureurs mais cette victoire c’est aussi grâce à eux. »

Contacter notre service de presse

Téléphone

Reservé à la presse

01 41 10 33 82

 

Pour toute question de joueur, contacter le service clients : 
0 969 36 60 60 (appel non surtaxé)

E-mail

Demandes non-urgentes : 

servicedepresse@lfdj.com

 

Suivez-nous ici

Suivre FDJ sur Facebook
Suivre FDJ sur Twitter
Suivre FDJ sur Instagram
Accéder à la chaîne YouTube de FDJ
Suivre FDJ sur LinkedIn