En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.
Partager

20 mars 2020

Covid-19 : Point de situation du groupe FDJ

#Corporate

Fichier PDF / 0.167 Mo
  • Continuité de l’activité assurée grâce à la mobilisation du Groupe. Près de 80 % des points de vente FDJ autorisés à rester ouverts à ce stade, dans le cadre des autorisations données aux buralistes et aux marchands de presse. Le Groupe s’engage aux côtés de ses détaillants pour les aider à faire respecter les précautions sanitaires.
  • Solidité financière du groupe FDJ avec une importante trésorerie mobilisable à court terme.
  • Exercice 2020 significativement affecté sur les paris sportifs par les annulations de compétitions ; ralentissement de l’activité de loterie en raison des dispositions gouvernementales et de la décision de l’entreprise de suspendre le jeu « Amigo ».
  • Plan d’actions global et significatif déjà engagé pour limiter l’impact de la baisse d’activité sur la rentabilité du Groupe.
  • Afin de favoriser une participation importante de ses nouveaux actionnaires, le groupe FDJ reporte son Assemblée générale du 22 avril au 18 juin 2020 et la mise en paiement du dividende de 122 millions d’euros au 30 juin.

Boulogne, le 20 mars 2020 – 7h00 : La Française des Jeux (FDJ), premier opérateur de jeux d’argent et de hasard en France, communique une première estimation des effets de l’épidémie de Covid-19 sur son activité.

Estimation de l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur l’activité de FDJ

A la mi-mars, le niveau de mises enregistrées par FDJ était en ligne avec les objectifs annuels du Groupe.

Dans le cadre de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, FDJ a déclenché, dès mi-février, son plan de continuité de l’activité. L’objectif est de garantir les meilleures conditions de sécurité et de travail à ses collaborateurs, dont la très grande majorité est dorénavant en télétravail, et de maintenir la continuité de son exploitation, notamment au niveau de ses systèmes d’information et de sa chaîne logistique.

Ce plan a été renforcé pour faire face aux mesures exceptionnelles prises par les autorités nationales et internationales pour endiguer l’épidémie de Covid-19, telles que la fermeture de la plupart des commerces et la limitation des déplacements individuels en France, le report, voire l’annulation, de nombreux événements sportifs nationaux et internationaux. Si près de 80 % des points de vente (pour l’essentiel distribution de presse et bureaux de tabac) de FDJ sont autorisés à recevoir du public, ces dispositions auront des conséquences sur l’activité du Groupe qu’il est, à date, difficile d’évaluer précisément.

  • Pour la loterie (environ 80 % de l’activité de l’entreprise en 2019) :
    • Le jeu « Amigo » a été suspendu, par mesure de précaution, pour éviter le stationnement devant les écrans en point de vente. L’impact sur un mois de cette décision peut être estimé à environ 17 millions d’euros sur le chiffre d’affaires et à près de 10 millions d’euros sur l’EBITDA ;
    • La fréquentation des points de vente restés ouverts devrait diminuer compte-tenu des mesures de confinement prises par le gouvernement. Dans ce contexte, et à titre illustratif, FDJ estime qu’une baisse des mises (hors « Amigo ») de l’ordre de 50 % se traduirait par un impact mensuel sur le chiffre d’affaires proche de 55 millions d’euros, et sur l’EBITDA de l’ordre de 17 millions d’euros, ceci avant de nouvelles mesures d’économies ;
    • FDJ continue d’enregistrer de bonnes performances sur ses jeux de loterie en ligne.

 

  • Pour les paris sportifs (environ 20 % de l’activité de l’entreprise en 2019) :
    • L’annulation de nombreux événements sportifs, dont l’UEFA Euro 2020, la plupart des matchs de championnat, notamment de football et de basket, et la totalité des tournois de tennis à venir, y compris Roland Garros, devraient entraîner un très fort recul des mises sur le 1er semestre. Toutefois, le report de certaines compétitions reste possible au second semestre 2020 comme pour les championnats de football et Roland Garros, voire en 2021 comme pour l’UEFA Euro 2020 ;
    • Sur ces bases, pour les paris sportifs, FDJ anticipe sur l’exercice 2020 une perte de chiffre d’affaires de l’ordre de 120 millions d’euros, et d’EBITDA de l’ordre de 50 millions d’euros, ceci hors report éventuel des compétitions annulées et hors nouvelles économies.

 

Des mesures de limitation de l’impact sur la rentabilité déjà engagées et une situation financière solide

FDJ a également d’ores et déjà pris un certain nombre de mesures pour limiter les effets de la crise sur sa rentabilité. Au-delà, le Groupe travaille sur des réductions supplémentaires de sa base de coûts, et pour permettre une reprise de l’activité dans les meilleures conditions dès que les circonstances le permettront.

Enfin, la situation financière de FDJ est extrêmement solide et permet d’assurer la liquidité du Groupe, qui dispose d’une trésorerie disponible à court terme suffisante pour faire face à la situation.

Pour Stéphane Pallez, Présidente directrice générale du groupe FDJ : « Nous faisons face aujourd’hui à une situation inédite et exceptionnelle qui requiert une mobilisation de tous et va peser sur notre activité pour une durée indéterminée. Dans ce contexte, le groupe FDJ s’est organisé très rapidement pour faire face de manière responsable à cette crise sanitaire sans précédent et en limiter les conséquences sur ses collaborateurs, ses clients, ses détaillants et ses actionnaires, grâce à sa solidité, sa réactivité et l’engagement de tous. »

Notre priorité est de rappeler à nos collaborateurs, nos clients et nos détaillants qu’il faut respecter scrupuleusement toutes les consignes sanitaires. Nous entendons aussi accompagner nos détaillants et les aider à faire appliquer les gestes barrières au quotidien, afin d’assurer leur sécurité, ainsi que celle de leurs clients.

Le Groupe utilisera tous ses supports d’information (afficheurs de caisse, émissions télévisées de tirage, sites Internet et applications, réseaux sociaux) pour contribuer à l’information de tous pendant cette crise sanitaire sans précédent.

Pour sa part, la Fondation d’entreprise FDJ a décidé de répondre à l’appel du Secours populaire français par un don de 200 000 euros. Ce dernier a un besoin d’urgence pour maintenir son aide aux plus fragiles, notamment pour apporter aux domiciles des personnes âgées les produits indispensables à la vie quotidienne.

Prochaine communication financière du Groupe

Compte tenu du caractère évolutif de la situation, les estimations et anticipations présentées par FDJ ne peuvent constituer ni une prévision, ni un objectif. Le Groupe fera un nouveau point au plus tard à l’occasion de la publication de ses mises et de son chiffre d’affaires du 1er trimestre le 21 avril prochain, après Bourse, et communiquera dès que possible ses nouvelles perspectives 2020.

Assemblée générale le 18 juin 2020 et mise en paiement du dividende le 30 juin

Le groupe FDJ souhaite permettre à ses nouveaux actionnaires de participer physiquement à sa première Assemblée générale post introduction en Bourse. C'est pourquoi, tirant les conséquences des contraintes sanitaires actuelles, le Groupe a décidé de reporter son AG du 22 avril au 18 juin 2020 et, en conséquence, la date de mise en paiement du dividende de 0,64 euro par action, prévue à l’origine le 6 mai, est décalée au 30 juin.

Contacter le service de presse FDJ

Téléphone

Reservé à la presse

01 41 10 33 82

 

Pour toute question de joueur, contacter le service clients : 
0 969 36 60 60 (appel non surtaxé)

E-mail

Demandes non-urgentes : 

servicedepresse@lfdj.com

 

Suivez le groupe FDJ

Suivre FDJ sur Facebook
Suivre FDJ sur Twitter
Suivre FDJ sur Instagram
Accéder à la chaîne YouTube de FDJ
Suivre FDJ sur LinkedIn