En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.
Partager

21 avril 2020

Activité au 1er trimestre 2020 / Point de situation Covid-19

#Finance

Fichier PDF / 0.211 Mo

Boulogne, le 21 avril 2020 (7h00) - La Française des Jeux (FDJ), premier opérateur de jeux d’argent et de hasard en France, annonce ses mises et son chiffre d’affaires du 1er trimestre 2020 et précise les effets de l’épidémie de Covid-19 sur son activité.

  • Au 1er trimestre 2020[1], FDJ enregistre des mises en recul de 5 %, à 4,1 milliards d’euros, et un chiffre d’affaires en baisse de 1 %, à 0,5 milliard d’euros. La bonne dynamique du début d’année a été stoppée par les premières conséquences de l’épidémie de Covid-19.
  • Depuis le 16 mars, début du confinement, les mises affichent un recul de près de 60 % avec :
  • Une baisse des mises loterie hors Amigo de plus de 40 % ;
  • La suspension totale du jeu Amigo depuis le 19 mars ;
  • Une réduction de près de 95 % des paris sportifs suite à l’annulation de la plupart des compétitions.
  • Sur un mois de confinement, cette tendance se traduit aujourd’hui par un impact mécanique proche de 100 millions d’euros sur le chiffre d’affaires et de 50 millions d’euros sur l’EBITDA. A l’issue du confinement, l’entreprise s’inscrit dans l’hypothèse d’une reprise de l’activité progressive. 
  • Le Groupe a d’ores et déjà engagé un plan d’actions visant à économiser sur le reste de l’année 2020 plus de 80 millions d’euros, soit plus de 10 % de ses coûts fixes annuels.
  • Compte tenu des incertitudes engendrées par cette crise inédite, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale du 18 juin de maintenir le versement d’un dividende mais d’en diminuer le montant de 30 %,à0,45 € par action.
  • Au 20 avril, FDJ dispose d’une trésorerie mobilisable supérieure à 800 millions d’euros. Sous l’hypothèse d’une reprise progressive à partir de mi-mai, la consommation de trésorerie mensuelle du Groupe en mai et en juin devrait être limitée à environ 10 millions d’euros.
  • Compte tenu de cette situation financière solide, le Groupe n’a pas demandé à bénéficier des dispositifs publics de soutien financier ou d’activité partielle.
  • Par ailleurs, après la mise en place du prêt permettant de financer la contrepartie financière de ses droits exclusifs, FDJ a procédé au paiement correspondant de 380 millions d’euros à l’Etat.
  • FDJ, déjà fortement engagée auprès de ses détaillants, va fournir gratuitement près de 3 millions de masques pour son réseau de 30 000 points de vente, et renforce ses actions en faveur du jeu responsable en ligne. De même, le Groupe contribue à la solidarité nationale grâce à diverses initiatives, notamment un don d’un million d’euros à l’Alliance « Tous unis contre le virus », de 200 000 euros de sa Fondation au Secours Populaire Français, et la participation de ses collaborateurs.

Pour Stéphane Pallez, Présidente directrice générale du groupe FDJ : « Depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent, le Groupe FDJ a renforcé sa mobilisation pour en limiter les effets sur l’entreprise, ses salariés et ses parties prenantes, dans un esprit de responsabilité et de solidarité. Cette situation exceptionnelle a d’ores et déjà des effets très significatifs sur l’activité de l’entreprise. C’est pourquoi, nous avons décidé de mettre en place un plan d’économies substantiel pour en limiter l’impact sur les résultats de l’entreprise, tout en préservant sa capacité à relancer l’ensemble de ses activités dès que ce sera possible. Parallèlement, nous continuons à prendre des initiatives concrètes pour être aux côtés de nos parties prenantes et notamment de nos détaillants. Dans ce contexte, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale du 18 juin de maintenir le versement de dividendes sur les résultats 2019 mais d’en diminuer le montant de 30 %, en raison des incertitudes sur la durée et l’ampleur des conséquences de la crise actuelle sur l’année 2020. »

Au 1er trimestre 20201, un chiffre d’affaires en baisse de 1 %, à 0,5 milliard d’euros, pour des mises en recul de 5 %, à 4,1 milliards d’euros.

Les mises enregistrées par FDJ au 1er trimestre 2020 s’élèvent à 4,1 milliards d’euros, en recul de 5,4 % par rapport à la même période de 2019 avec :

  • Une baisse de 1,5 % des mises loterie, à 3,3 milliards d’euros avec, notamment,
    • Des mises tirage en baisse de 2 %, à 1,3 milliard d’euros. Loto continue d’enregistrer de bons résultats après son relancement fin 2019, avec une croissance maintenue à plus de 10 %, tandis qu’Amigo a été totalement suspendu depuis le 19 mars ;
    • Des mises sur les jeux instantanés en recul limité à 1 %, à plus de 2 milliards d’euros ;
    • Une forte dynamique de la loterie en ligne.
  • Un repli plus marqué de 18 % de l’activité paris sportifs, à 0,8 milliard d’euros, notamment touchée par l’asséchement progressif de l’offre lié au Covid-19 dès la semaine du 9 mars, et par un calendrier des évènements sportifs moins fourni sur le début de l’année.
  • Les mises en point de ventes reculent de plus de 6 %, à 3,8 milliards d’euros, tandis que les mises digitales sont en progression de 16 %, à près de 0,3 milliard d’euros.

Jusqu’à la mi-mars, l’activité était en ligne avec les objectifs annuels avec une hausse des mises de +5 %.

Au 1er trimestre, le chiffre d’affaires du groupe FDJ ressort à 511 millions d’euros, en légère baisse de -0,9 %, comparé à 516 millions à fin mars 20191. Cette évolution est principalement attribuable à un taux de retour aux joueurs (TRJ) de 67,5 %, contre 68,3 % à fin mars 2019, dont la variation est liée à des résultats sportifs « inattendus » qui minorent le TRJ.

 

  • Un impact important du recul de l’activité pendant le confinement

Sur un mois de confinement, cette tendance se traduit aujourd’hui par un impact mécanique proche de 100 millions d’euros sur le chiffre d’affaires et de 50 millions d’euros sur l’EBITDA. A l’issue du confinement l’entreprise s’inscrit dans l’hypothèse d’une reprise de l’activité progressive.

 

  • Un plan d’économies pour préserver la rentabilité du Groupe

Afin d’atténuer l’impact de la baisse d’activité sur sa rentabilité, le Groupe a engagé un plan d’actions, portant sur l’ensemble des postes de coût (marketing et communication, frais administratifs et généraux, coût des ventes), visant à économiser sur le reste de l’année 2020 plus de 80 millions d’euros, soit plus de 10 % de ses coûts fixes annuels.

2

  • Dividende fixé à 0,45 € par action

Compte tenu des incertitudes engendrées par cette crise inédite Le Conseil d’administration du Groupe, réuni le 20 avril 2020, a décidé de proposer à l’Assemblée générale du 18 juin 2020 de maintenir le versement d’un dividende mais d’en diminuer le montant de 30 %, à 0,45 € par action.

La mise en paiement de ce dividende, correspondant à un montant total de 86 millions d’euros, est prévue le 30 juin.

 

  • Maintien d’un niveau de trésorerie élevé

Au 20 avril, FDJ dispose d’une trésorerie mobilisable supérieure à 800 millions d’euros. Dans l’hypothèse d’une reprise progressive à partir de mi-mai, la consommation de trésorerie mensuelle du Groupe en mai et en juin devrait être limitée à environ 10 millions d’euros.

Compte tenu de cette situation financière solide, le Groupe n’a pas demandé à bénéficier des dispositifs publics de soutien financier ou d’activité partielle. Par ailleurs, après la mise en place du prêt permettant de financer la contrepartie financière de ses droits exclusifs, FDJ a procédé au paiement correspondant de 380 millions d’euros à l’Etat.

 

  • Des dispositions exceptionnelles vis-à-vis des collaborateurs, des détaillants et des clients dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19

La très grande majorité des collaborateurs du Groupe sont en télétravail depuis la mi-mars, avec un maintien de leur salaire à 100 %.

Le Groupe s’est engagé aux côtés de ses détaillants de manière à faciliter le travail des points de vente restés ouverts et de les aider à faire respecter les consignes sanitaires. A cette fin, outre la communication sur tous ses supports d’information des messages sur les gestes barrière et les mesures de distanciation sociale, le Groupe a acheté plus de trois millions de masques à destination de ses collaborateurs, de son réseau de détaillants et des Ehpad de l’Union des blessés de la face et de la tête (Gueules cassées) et de la Fédération Maginot, ses principaux actionnaires historiques.

En vue de soutenir son réseau, le Groupe a également suspendu les prélèvements financiers pour les points de vente fermés, et a mis en place une gestion des prélèvements assouplie pour les détaillants restés ouverts, qui sera adaptée au fur et à mesure à la situation de chacun.

FDJ a également communiqué auprès de ses clients pour limiter leurs déplacements en point de vente. Pour ce faire, le Groupe a décidé de repousser les dates limites de paiement des gains pour tous ses jeux afin que les gagnants puissent se les faire payer à l'issue de la période de confinement. Par ailleurs, pour éviter le stationnement devant les écrans en point de vente, le jeu « Amigo » est suspendu depuis le 19 mars.

 

  • Le jeu responsable : une priorité

Dans cette période très particulière de confinement, FDJ poursuit le déploiement d’un grand nombre d’actions en matière de jeu responsable. Sur son site en ligne, le Groupe continue de mettre à la disposition des joueurs différents services en vue d’accompagner leur pratique de jeu. FDJ a souhaité compléter les mesures de prévention déjà existantes en renforçant les messages de jeu responsable, relayés auprès de ses joueurs en ligne et sur ses sites, et en approfondissant le suivi des comportements de jeu en ligne. Ceci, afin de repérer et de contacter les joueurs dont le comportement de jeu aurait sensiblement changé depuis la mise en place des mesures de confinement

 

  • FDJ et ses collaborateurs engagés pour la solidarité nationale

Entreprise citoyenne et solidaire, FDJ s’est naturellement engagée à apporter sa contribution à l’effort national dans la lutte contre le Covid-19, avec un don d’un million d’euros à « Tous unis contre le virus ». Cette opération, lancée par la Fondation de France en association avec l’Institut Pasteur et l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), en faveur des soignants, de la recherche et de l’accompagnement des plus démunis, vise à lutter contre le Covid-19. Les collaborateurs du Groupe se sont aussi mobilisés en s’engageant à faire don de plus de 1 400 jours de congés, dont l’équivalent monétisé s’élève à plus de 300 000 euros sera versé au profit de l’alliance « Tous unis contre le virus » et d’associations soutenues par la Fondation d’entreprise FDJ.

Pour sa part, la Fondation FDJ a déjà répondu à l’appel d’urgence du Secours populaire français par un don de 200 000 euros pour qu’il puisse maintenir son aide aux plus fragiles.

 

Prochaine communication financière du Groupe

Compte tenu du caractère évolutif de la situation, les estimations et anticipations présentées par FDJ ne peuvent constituer ni une prévision, ni un objectif. Le Groupe fera un nouveau point à l’occasion de son Assemblée générale le 18 juin, publiera ses résultats semestriels le 29 juillet après Bourse et communiquera dès que possible ses nouvelles perspectives 2020.

L’Assemblée générale de FDJ se tiendra le 18 juin prochain. Compte tenu des restrictions de regroupement en vigueur, celle-ci se tiendra à huis clos et sera diffusée sur le site Internet du Groupe.

 

A propos du groupe FDJ

Loterie nationale et leader français des jeux d’argent, 2ème loterie en Europe et 4ème au monde, FDJ propose en point de vente et en ligne une offre grand public, ludique, responsable et sécurisée de jeux de loterie (tirage et jeux instantanés) et de paris sportifs (ParionsSport). Les performances de FDJ sont portées par un portefeuille de marques iconiques et nouvelles, le 1er réseau de vente de proximité en France, un marché en croissance, des investissements récurrents et une stratégie d’innovation pour renforcer l’attractivité de son offre et de sa distribution, avec une expérience de jeu enrichie.

Le groupe FDJ est coté sur le marché réglementé d’Euronext à Paris (Compartiment A - FDJ.PA) et fait partie des indices SBF 120 et STOXX Europe 600.

Annexes

Données 2019 en base comparable, avec l’application en année pleine de la nouvelle fiscalité applicable à partir du 1er janvier 2020 et en intégrant Sporting Group sur 12 mois.

En millions d’euros

T1 2020

T1 2019

Var.

Mises*

4 108,1

4 340,7

-5,4 %

dont Loterie

3 334,1

3 386,2

-1,5 %

Jeux de tirage

1 307,0

1 333,6

-2,0 %

Jeux instantanés**

2 027,1

2 052,7

-1,2 %

dont Paris Sportifs

766,5

936,2

-18,1 %

       

Numérisées***

823,4

833,6

-1,2 %

Dans le réseau physique

3 803,5

4 066,6

-6,5 %

 

 

 

 

* Les mises sont les enjeux des joueurs et ne constituent pas le chiffre d’affaires du groupe FDJ

** Principalement jeux de grattage (en point de vente et en ligne)

*** Les mises numérisées regroupent les mises en ligne et les mises dématérialisées en points de vente c’est-à-dire utilisant un service digital / une application pour leur préparation, avant enregistrement par le détaillant

En millions d’euros

T1 2020

T1 2019

Var.

Mises

4 108,1

4 340,7

-5,4 %

Part revenant aux gagnants

-2 773,9

-2 963,3

-6,4 %

       TRJ moyen (%)

67,5%

68,3%

 

Produit Brut des Jeux (PBJ)

1 334,2

1 377,5

-3,1 %

Prélèvements publics

-837,6

-875,1

-4,3 %

PNJ - Autres activités paris sportifs

3,9

3,6

8,6 %

Produit Net des Jeux (PNJ)

500,7

506,0

-1,1 %

Produit des autres activités

10,6

9,7

9,8 %

Chiffre d'affaires

511,2

515,7

-0,9 %

 


[1] Données 2019 en base comparable, avec l’application en année pleine de la nouvelle fiscalité applicable à partir du 1er janvier 2020 et en intégrant Sporting Group sur 12 mois.

Contacter le service de presse FDJ

Téléphone

Reservé à la presse

01 41 10 33 82

 

E-mail

Demandes non-urgentes : 

servicedepresse@lfdj.com

 

Suivez le groupe FDJ

Suivre FDJ sur Facebook
Suivre FDJ sur Twitter
Suivre FDJ sur Instagram
Accéder à la chaîne YouTube de FDJ
Suivre FDJ sur LinkedIn