En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

Fermer la barre d'avertissement
Partager

25 juillet 2019

1er semestre 2019 : Poursuite de la dynamique de croissance et d’innovation

#Corporate

Fichier PDF / 0.246 Mo
  • Progression des mises +7 % à 8,420 milliards €
  • Hausse du chiffre d’affaires +5 % à 944 millions €
  •  Nouveaux investissements pour consolider le modèle économique dans la durée

 

  • Chiffre d’affaires en hausse de +5 % à 944 millions € avec des mises en progression sur tous les segments d’activité 
  • Progression des mises sur tous les segments d’activité : +7 % à 8,420 milliards € 
    • Loterie +5 % à 6,610 milliards €, dont les jeux de grattage +8 % à 4,056 milliards €, les jeux de tirage +2 % à 2,553 milliards €, et les Paris Sportifs +15 % à 1,810 milliard €
  • Poursuite de la forte croissance des mises numérisées : +40 % à 1,652 milliard €, un niveau identique à celui enregistré sur l’ensemble de l’exercice 2017
  • Dynamisme du réseau de points de vente : hausse des mises de +6 % à 7,916 milliards €
  • Développement international et dans les Services, investissements dans l’innovation
  • Acquisition de Sporting Group, leader mondial de la technologie et du trading pour les paris sportifs, pour renforcer l’offre B2B internationale
  • FDJ et la Confédération des buralistes remportent l’appel d’offres de la DGFIP pour l’externalisation des encaissements des trésoreries publiques
  • Création de V13 Invest, un fonds d’investissement corporate de 30 millions € dédié à l’expérience client en point de vente et au divertissement
  • Engagement RSE de FDJ reconnu et réaffirmé
  • Note Vigeo Eiris : A1+, plaçant FDJ dans les 5 % les mieux notés parmi 4900+ entreprises
  • Stratégie 2025, validée par le conseil d’administration

Pour Stéphane Pallez, Présidente directrice générale du groupe FDJ : « Les performances et les réalisations du premier semestre 2019, illustrent le succès de notre stratégie 2020 visant la poursuite de la croissance via la transformation numérique de FDJ. La croissance de l’activité se poursuit ainsi avec une progression des mises numérisées et un engagement marqué pour le jeu responsable. Dans le même temps, nous posons les jalons du développement futur du Groupe et du renforcement de la résilience de notre modèle économique, avec notamment le développement de l’activité B2B à l’international et des services de paiement, deux axes stratégiques de notre plan 2025, récemment adopté par le conseil d’administration du Groupe. »

  • Croissance du chiffre d’affaires : +5 % à 944 millions € (cf. tableaux en annexe)

Sur la base de mises semestrielles de 8,420 milliards €, en hausse de 7 %, les gains des joueurs ressortent à 5,758 milliards €, en hausse de +8 %, soit un taux de retour aux joueurs (TRJ) de 68,4 %, contre 67,9 % au 1er semestre 2018. La hausse du TRJ s’explique par l’évolution du mix produit, liée à la très bonne performance des paris sportifs et à la croissance des jeux de grattage.

FDJ enregistre un produit brut des jeux (PBJ = mises – gains des joueurs) en hausse de +5 % à 2,663 milliards €. La contribution de FDJ aux finances publiques progresse de +5 % à 1,732 milliard €, dont 1, 692 milliard € de prélèvements publics sur les jeux.

Le produit net des jeux (PNJ = PBJ - contribution aux finances publiques) s’établit à 933 millions €, soit un taux de 11,1 % des mises, contre 11,2 % au 1er semestre 2018.

  • Progression des mises sur tous les segments : +7 % à 8,420 milliards € 
  • Hausse des mises loterie de +5 %

Les mises enregistrées sur la loterie ressortent à 6,610 milliards €, avec une croissance des jeux de grattage de +7 % à 4,056 milliards €, et de tirage de +2 % à 2,553 milliards €.

  • Pour les jeux de grattage, le 1er semestre a notamment été marqué par le grand succès du jeu à 3€ « Quitte ou Double », lancé début mars. Il s’agit du premier jeu à gratter vendu en point de vente et dont la partie peut être poursuivie en ligne. A ce jour, près de 50 % des gagnants au grattage ont poursuivi l’expérience sur le digital.
  • Pour les jeux de tirage, la progression des mises est portée par une plus large diffusion dans le réseau de l’ensemble des jeux et par les mises en ligne.

Les mises en ligne de la loterie s’inscrivent toujours dans une forte dynamique, sous l’impulsion principale du développement du nombre de joueurs en ligne (+20 %) et de l’essor du mobile avec le succès de l’application FDJ.

Le 2nd semestre sera notamment marqué par la 2ème édition des jeux Mission Patrimoine et la relance du Loto en fin d’année.

  • Croissance des paris sportifs : +15 %

Les paris sportifs enregistrent des mises de 1,810 milliard €. Cette performance est réalisée, en particulier, grâce aux paris sur la coupe d’Afrique des Nations et sur la Coupe du Monde Féminine de Football, et est soutenue à la fois par les points de vente et l’activité en ligne. Elle a été particulièrement marquée pour ParionsSport En Ligne avec une croissance double de celle du marché des paris sportifs en ligne.

Au-delà d’un marché très porteur, ParionsSport bénéficie de l’enrichissement de son offre et de ses partenariats sportifs avec quatre grands clubs français de football et la NBA.

Au 2nd semestre, ParionsSport élargira de nouveau son offre, notamment à l’occasion de la Coupe du Monde de Rugby.

  • Forte augmentation des mises numérisées : +40 %

Au 1er semestre 2019, les mises numérisées continuent d’enregistrer une très forte croissance pour s’établir à 1,652 milliard €, après avoir déjà enregistré une progression de +45 % en 2018, soit un niveau identique à celui enregistré sur l’ensemble de l’exercice 2017.

Les mises numérisées sont portées par le développement du jeu en ligne et la dématérialisation des mises en point de vente.         

  • Dynamisme du réseau de point de vente : croissance des mises +6 %

Les mises enregistrées au sein du réseau de point de vente s’élèvent à 7,916 milliards €, en croissance de +6 % par rapport au 1er semestre 2018. Ce dynamisme se traduit également par la stabilisation du parc au-dessus de 30 000 points de vente qui reflète, notamment, l’implication de FDJ pour développer le nombre d’ouvertures.

 

  • Faits marquants du 1er semestre 2019
  • FDJ acquiert Sporting Group, leader mondial de la technologie et du trading pour les paris sportifs, et renforce son offre B2B internationale
    • FDJ, par l’intermédiaire de sa filiale FDJ Gaming Solutions, a acquis Sporting Group. Principalement implanté en Angleterre, au Canada et en Suède, Sporting Group est le leader mondial de la technologie et du trading pour les opérateurs de paris sportifs, avec les marques Sporting Solutions et Sporting Index. En 2018, Sporting Group a réalisé un chiffre d’affaires de 39 millions £ avec près de 300 collaborateurs.
  • Cette acquisition permet au Groupe FDJ de renforcer son offre B2B et d’accélérer ainsi son développement à l’international. Sporting Solutions apportera à la plate-forme de paris multicanal, déjà commercialisée auprès de plusieurs opérateurs internationaux, un nouveau service de cotation et de gestion des risques.
  • La direction générale des finances publiques (DGFIP) retient l’offre de service d’encaissement proposée par FDJ et la Confédération des buralistes
  • Capitalisant sur ses outils informatiques et son savoir-faire transactionnel, FDJ, associée à la Confédération des buralistes, vient de remporter l’appel d’offres de la DGFIP pour l’externalisation des encaissements en numéraire et en carte bancaire des trésoreries publiques qui sera opérationnelle dès 2020.
  • FDJ crée V13 Invest, un fonds d’investissement corporate doté de 30 millions €, pour investir dans des start-ups dédiées à l’expérience client en point de vente et au divertissement
  • Doté de 30 millions € par FDJ, géré et animé par Serena, fonds d’investissement spécialisé en innovation, V13 Invest permet au Groupe de prendre des participations et de créer des synergies avec des start-ups européennes innovantes dans les domaines de l’expérience client en point de vente et du divertissement.
  • Le lancement de V13 Invest s’inscrit dans la continuité de la stratégie d’open innovation du Groupe, lancée en 2016, qui prévoit d’investir à terme plus de 70 millions € dans différents fonds d’investissements (Partech Partners, Raise Investissement, Level Up, Trust-Esport). FDJ complète son dispositif en confiant à OneRagtime, une plateforme d’investissement de nouvelle génération, une enveloppe dédiée également à ces problématiques.
  • Engagement RSE de FDJ reconnu et confirmé
  • Soucieux de mesurer les résultats de son engagement en termes de responsabilité sociale et environnementale (RSE), FDJ a sollicité l’agence de notation internationale Vigeo Eiris qui a noté FDJ A1+, plaçant le Groupe parmi les 5 % les mieux notés des 4900+ entreprises analysées par l’agence.
  • Par ailleurs, FDJ continue de mettre en œuvre son engagement de consacrer 10 % de ses investissements publicitaires TV annuels au jeu responsable et, en particulier, à la prévention du jeu des mineurs. Ainsi, depuis le début d’année, sept films ont été diffusés en télévision, dans le cadre de deux campagnes, respectivement sous les marque FDJ et ParionsSport.

A propos du groupe FDJ :

Loterie nationale et leader français des jeux d’argent, 2ème Loterie en Europe et 4ème au monde, FDJ propose en point de vente et en ligne une offre grand public, ludique, responsable et sécurisée de plus de 90 jeux : jeux de loterie - Tirage (Loto, EuroMillions …) et Grattage (Millionnaire, Cash, jeux Mission Patrimoine, Astro, Végas, …) - et paris sportifs (ParionsSport).

Les performances de FDJ sont portées par un portefeuille de marques iconiques, historiques et récentes, le 1er réseau de vente de proximité en France, un marché en croissance, des investissements récurrents et une stratégie d’innovation pour une attractivité renforcée de son offre et de sa distribution, avec une expérience de jeu enrichie.

En 2018, avec 25 millions de joueurs, plus de 30 000 points de vente et 2 200 collaborateurs, FDJ a collecté 15,8 milliards € de mises, dont 15 % numérisées, distribué 10,7 milliards € à ses joueurs, contribué pour 3,5 milliards € aux finances publiques et rémunéré son réseau de détaillants à hauteur de 800 millions €.

 

Annexe

Répartition des mises*

 

En M€

Mises S1 2019

Mises S1 2018

Var.

Total FDJ

8 420

7 855

+7,2 %

Loterie

6 610

6 281

+5,2 %

Jeux de loterie instantanée**

4 056

3 768

+7,6 %

Jeux de tirage

2 553

2 512

+1,6 %

Paris sportifs

1 810

1 574

+15,0 %

 

Mises numérisées***

1 652

1 181

+39,9 %

Mises dans le réseau physique

7 916

7 490

+5,7 %

 

* Les mises sont les enjeux des joueurs et ne constituent pas le chiffre d’affaires du groupe FDJ                                                            

** Grattage (en point de vente et en ligne)

*** Les mises numérisées regroupent les mises en ligne et les mises dématérialisées en point de vente c’est-à-dire utilisant un service digital / une application pour leur préparation, avant enregistrement par le détaillant

 

Passage des mises au chiffre d’affaires

 

En M€

S1 2019

S1 2018

Var.

Mises

8 420

7 855

+7,2 %

Gains des joueurs

5 757

5 330

+8,0 %

Taux de retour aux joueurs

68,4%

67,9%

 

Produit brut des jeux *

2 663

2 525

+5,5 %

PBJ en % des mises

31,6%

32,1%

 

Produit net des jeux **

933

881

+5,9 %

PNJ en % des mises

11,1%

11,2%

 

Chiffre d’affaires ***

944

897

+5,2 %

 

* Produit brut des jeux : mises diminuées des gains des joueurs

** Produit net des jeux : produit brut des jeux diminué de la contribution aux finances publiques

*** Chiffre d’affaires : produit net des jeux et produit des autres activités

Les mises numérisées regroupent les mises en ligne et les mises dématérialisées en point de vente c’est-à-dire utilisant un service digital / une application pour leur préparation, avant enregistrement par le détaillant

Cet engagement est pris en complément du strict respect de l’obligation faite par la loi aux opérateurs de jeux d’argent et selon laquelle toute communication commerciale en leur faveur doit être assortie d'un message de mise en garde contre le jeu excessif ou pathologique, ainsi que d’une mention du numéro de téléphone d'information et d'assistance mis à la disposition des joueurs problématiques (article 7 de la loi n° 2010-476 du 12 mai 2010)

Contacter notre service de presse

Téléphone

Reservé à la presse

01 41 10 33 82

 

Pour toute question de joueur, contacter le service clients : 
0 969 36 60 60 (appel non surtaxé)

E-mail

Demandes non-urgentes : 

servicedepresse@lfdj.com

 

Suivez-nous ici

Suivre FDJ sur Facebook
Suivre FDJ sur Twitter
Suivre FDJ sur Instagram
Accéder à la chaîne YouTube de FDJ
Suivre FDJ sur LinkedIn