En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.
Partager

24 décembre 2020

19 millions d’euros « remportés ou partagés »

#Loto

Fichier PDF / 0.287 Mo

Boulogne, le 23 décembre 2020 – FDJ propose vendredi 25 décembre, un tirage événementiel du Grand Loto de Noël à 19 millions d’euros, un gain qui sera remporté ou partagé.

Les fêtes de Noël représentent un grand moment de convivialité et de jeu. C’est pourquoi le Grand Loto de Noël est devenu un rendez-vous annuel incontournable du Loto. L’année dernière, ce tirage évènementiel a enregistré plus de 4,5 millions de prises de jeu, à comparer à environ 2 à 3 millions pour un tirage classique.

Chaque année, pour cette occasion spéciale, le tirage s’effectue avec un jeu de boules dédié uniquement au Grand Loto de Noël. Pour un tirage Loto classique, les boules sont bleues et les boules chance rouges ; pour les Super Loto, elles sont vertes et jaunes ; et pour le Grand Loto de Noël, rouges et or.

Le jeu de boules du Grand Loto de Noël n’est donc utilisé qu’une seule fois par an. Et pourtant, il présente les mêmes caractéristiques techniques que les autres jeux de boules, de leur poids à leur taille, en passant par les contrôles annuels auxquels ils sont soumis.

C’est en caoutchouc que sont confectionnées toutes les boules du Loto, dans une entreprise du Nord de la France, qui revoit à la loupe chaque détail afin d’obtenir des boules parfaitement similaires et infalsifiables. Une boule de Loto, c’est cinq centimètres de diamètre pour vingt-six grammes de caoutchouc.

 
Où sont rangées les boules du Grand Loto de Noël pendant le reste de l’année ?

Les boules du Loto sont aussi célèbres que mystérieuses ! Qu’il s’agisse des boules des tirages classiques ou évènementiels, la procédure est identique et bien rodée.

Avant, pendant, et à la fin de l’enregistrement de chaque tirage, qui est réalisé dans les studios de FDJ à Boulogne-Billancourt, toutes les boules Loto sont placées sous la responsabilité d’un huissier. C’est lui qui détient l’accès au coffre-fort où elles sont rangées.

Sécurité oblige, l’huissier lui-même n’a pas le droit de toucher les boules. Seul le personnel FDJ peut le faire. Pour cela une équipe de vingt personnes est dédiée exclusivement aux opérations de tirage, de diffusion et de promulgation des résultats de l’ensemble des jeux FDJ.

Cette équipe est chargée d’assurer l’intégrité des tirages et est la seule à pouvoir manipuler les boules.
A la fin de l’enregistrement d’un tirage, l’un de ses membres dispose les boules dans une mallette, qui est ensuite scellée par l’huissier.

L’huissier et un membre de l’équipe chargée d’assurer le tirage vont ensuite ensemble stocker la mallette dans un espace ultra-sécurisé au sein des locaux FDJ. C’est dans une salle sans fenêtre, sous vidéosurveillance et munie d’un lecteur d’empreinte biométrique à l’entrée, que sont entreposées les boules jusqu’au prochain tirage. Les sphères du Loto restent sur le plateau d’enregistrement, dans un espace clos et sécurisé, notamment équipé de radars.

 

Loto offre un jackpot exceptionnel « remporté ou partagé », une mécanique proposée exclusivement à Noël

Il s’agit du seul jackpot Loto qui est « remporté ou partagé ».
En effet, si personne ne trouve les six numéros (cinq numéros et le numéro chance), le jackpot sera partagé entre tous les gagnants des rangs inférieurs.

Cent joueurs seront tirés au sort et remporteront 20 000 euros chacun, grâce à leur code « Grand Loto » disponible sur leur reçu de jeu, à comparer à dix gagnants lors d’un tirage Loto classique.

FDJ propose un bulletin spécifique Grand Loto de Noël. Les prises de jeu sont ouvertes depuis le 25 novembre et jusqu’au 25 décembre 20h15.

Le tableau de lots du Grand Loto de Noël propose des gains plus élevés par rapport à un Loto classique. Au-delà du jackpot, les autres rangs de gain sont multipliés par deux voire par cinq. Ces gains exceptionnels sont financés par une mise de 5 euros par grille. La fréquence de gain actuelle du Loto demeure, avec une chance sur six de remporter un lot.

Contacter le service de presse FDJ

Téléphone

Reservé à la presse

01 41 10 33 82

 

E-mail

Demandes non-urgentes : 

servicedepresse@lfdj.com

 

Suivez le groupe FDJ

Suivre FDJ sur Facebook
Suivre FDJ sur Twitter
Suivre FDJ sur Instagram
Accéder à la chaîne YouTube de FDJ
Suivre FDJ sur LinkedIn