En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

FDJ lutte contre le jeu excessif

De la conception de ses jeux à leur mise en vente, FDJ s'engage en matière de prévention des risques de dépendance et de jeu excessif.

La notion de responsabilité est l’exigence du groupe FDJ, qui s'assure de prévenir les comportements d’addiction, ainsi que le jeu des mineurs.

Dès leur conception, une attention toute particulière est portée aux produits FDJ, afin qu’ils respectent les principes d’un jeu responsable. Pour cela, le Groupe travaille avec des experts, et une grille d’analyse, « Serenigame », a été développée afin d’évaluer le niveau de sécurité et de sensibilité des jeux ; et prévenir les risques de dépendance et de jeu excessif.

Le Groupe accompagne les joueurs à chaque étape de leur parcours, en point de vente et en ligne, pour leur permettre de jouer sereinement :

Dans cette mission responsable, le groupe FDJ est fier d’avoir atteint, depuis 2012, le niveau de conformité maximal dans le cadre de la certification prévue par l'Association européenne des loteries (European Lotteries).   

 

Engagés pour faire respecter l'interdiction de jeu des mineurs

 

 

FDJ forme et accompagne l’ensemble des acteurs commerciaux et de ses détaillants aux principes du jeu responsable. L’entreprise s’appuie sur une équipe contrôlant la mise en œuvre sur le terrain des obligations relatives au jeu responsable, et en particulier celles portant sur la prévention du jeu des mineurs. En point de vente, et dans les communications commerciales du Groupe, l'interdiction de jeu des mineurs est systématiquement rappelée.

 

Des outils pour contrôler sa pratique de jeu

 

Dans le but d'accompagner ses joueurs dans une pratique de jeu modérée, FDJ met à leur disposition des outils, en ligne et en point de vente, permettant de suivre et de contrôler leur façon de jouer.

  • En point de vente, une brochure informe les joueurs sur les risques liés au jeu d’argent et leur permet de tester leur propre pratique de jeu.
  • En ligne, le joueur doit fixer des limites de temps et de mise maximums, au-delà desquelles il n’est plus possible de jouer. Il a également la possibilité de s'abstenir volontairement de jouer, en bloquant son compte fdj.fr de manière temporaire ou définitive. Enfin, un outil permet au joueur d'analyser en temps réel sa pratique de jeu en ligne, et l'alerte lorsque son jeu évolue vers un comportement à risque.

 

 

Des experts pour accompagner le développement des jeux

 

Plusieurs associations viennent en aide aux joueurs en difficulté. FDJ les soutient par des actions de mécénat. Parmi elles : SOS Joueurse-EnfanceCresus. Pour aller plus loin, FDJ soutient la recherche sur l’addiction et le jeu en général et innove en matière de Réduction des Risques et des Dommages (RDRD).

Pour accompagner la recherche académique sur le jeu, nous participons au financement du Groupement d’intérêt scientifique « Jeu et sociétés » (en partenariat avec les Universités Paris 13, Paris Descartes, Paris Ouest-Nanterre la Défense et Paris Sorbonne), qui mène des recherches, finance et valorise des chercheurs dans les domaines des Lettres et des Sciences Humaines et Sociales sur le phénomène du jeu et ses enjeux.

Enfin, nous soutenons des projets expérimentaux en Réduction des Risques et des Dommages (RdRD) :

  • L’un piloté par la Fédération Addiction, s’appuie, au sein de CSAPA (Centres de soin d’accompagnement et de prévention en addictologie), sur des professionnels experts des addictions sans substances (ASS), travailleurs sociaux et psychologues, et des détaillants volontaires. L’objectif est de rapprocher le cœur de métier FDJ et le monde du soin de proximité afin de faciliter le repérage précoce des conduites addictives, de prévenir les dommages que la pratique du jeu peut occasionner et d’en réduire les risques.
  • Le second, initié par la SEDAP, se base sur l’autosupport et l'entraide par les pairs (collaboration volontaire entre des détaillants et des joueurs). Il a fait l'objet d'une réflexion éthique partagée qui a abouti à la rédaction d'un cadre de référence.

 

Des organismes pour venir en aide aux joueurs

 

 

SOS Joueurs

Depuis 1990, SOS joueurs propose des services d’aide gratuits : 09 69 39 55 12
En complément d’informations sur le jeu excessif, un forum est disponible sur le site sosjoueurs.org 

Centre de référence sur le jeu excessif

CRJE et IFAC - Centre de référence sur le jeu excessif et Institut Fédératif des Addictions Comportementales
Retrouvez des informations sur le jeu pathologique + un annuaire des structures de soin en France,Guyane et Martinique : https://ifac-addictions.chu-nantes.fr/

Santé Publique France

Service téléphonique disponible 7 jours / 7 et de 8h à 2h du matin. 
09 74 75 13 13
www.joueurs-info-service.fr 

Chambres Régionales du Surendettement Social

Réseau innovant d’accompagnement et de prévention du surendettement 
03 90 22 11 34
www.cresusalsace.org
www.radiocresus.fr

Addict'Aide

Site d’information sur les addictions, avec une section spéciale Jeux de hasard et d’argent. 
Un annuaire des centres de soins est à votre disposition.
Découvrez dans une vidéo l’histoire d’une ancienne joueuse problématique.