En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir + / Paramétrer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

Achats responsables

FDJ est signataire depuis 2014 de la Charte Relations Fournisseurs Responsables, de la médiation interne dont le but de sensibiliser les acteurs économiques aux enjeux des achats responsables et à la qualité des relations clients-fournisseurs.

Dans le cadre d’une amélioration continue des pratiques d’achats, FDJ vise l’obtention du label « Relations Fournisseurs & Achats Responsables » décerné par la Médiation des entreprises et le Conseil national des achats. Ce label s’inscrit dans le prolongement des principes définis dans la Charte et vise à distinguer les entreprises et les entités publiques ayant fait la preuve, dans leurs pratiques, de relations durables et équilibrées avec leurs fournisseurs.

FDJ a actualisé sa politique « Achats » qui intègre les enjeux, les principes et les engagements de FDJ et qui sera progressivement déployées et animées auprès des filiales.

Dans le cadre de l’amélioration de ses délais de paiement, FDJ s’est engagée dans une démarche de simplification des process via la dématérialisation des factures et des bons de commande.
Le groupe FDJ a renforcé ses engagements auprès du secteur protégé et adapté : en 2019, près de 749 000 euros ont été réalisés auprès d’Établissements et service d’aide par le travail (ESAT) et Entreprises adaptées (EA).

FDJ contribue par ses achats au dynamisme économique, social et sociétal de ses territoires avec près de 87 % des achats en valeur réalisés en France et 83 % réalisés auprès de petites et moyennes entreprises (PME) et d’entreprises de taille intermédiaire (ETI) (Partie Territoires).

Dans le cadre du projet PAQTE (« Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises »), FDJ a identifié les fournisseurs installés dans les Quartiers prioritaires de la ville (QPV) : près de 400 fournisseurs de FDJ sont issus des QPV (données issues du panel des fournisseurs actifs en 2018).

Le recours à la médiation 

La Française des Jeux a mis en place une procédure de recours à la médiation, accessible à l’ensemble de ses fournisseurs en cas de différend, en lien avec :

  • ● D’une part, le décret du 11 mars 2015 qui encourage les entreprises à recourir aux modes amiables de règlements des conflits, parmi lesquels figure la médiation,
  • ● Et d’autre part avec sa démarche d’achats responsables, illustrée par la signature en décembre 2014 de la Charte des Relations Fournisseurs Responsables de la médiation des entreprises.

La médiation est un processus structuré, mais non rigide, ayant pour objectif de créer ou recréer du lien, restaurer la confiance et les relations d’affaires entre les parties concernées par le différend.
C’est une démarche volontaire qui repose sur la liberté et la responsabilité des personnes, sous couvert de la plus stricte confidentialité.
Si l’une ou l’autre des parties n’est pas satisfaite de cette procédure, chaque partie reste libre d’y mettre fin à tout moment et de recourir à un autre mode de résolution.

Dans ce cadre, La Française des Jeux a désigné comme médiateur : Monsieur Olivier de LAITRE, médiateur qualifié.

Les missions principales du médiateur sont les suivantes :

    ● Favoriser la recherche d’une solution amiable à un litige ;

    ● Informer par mail les parties pour l’initiation officielle de toute demande de médiation, en les informant de la confidentialité de la totalité des échanges ;

    ● S’engager à étudier le dossier aux vues des positions respectives des parties et à apprécier les arguments de chacun afin de les aider à trouver une solution amiable, équilibrée et définitive au litige ;

    ● Rencontrer si besoin chaque partie ensemble ou séparément ;

    ● Proposer à l’examen des parties, les procédures ou moyens qui lui paraissent offrir les meilleures chances d’aboutir à leur traitement ;

    ● Il constate l’issue de la médiation soit par la supervision d’un accord écrit ou non entre les parties ou l’échec de la médiation qu’il notifiera aux deux parties pour mettre fin à la procédure.

Le médiateur peut être saisi directement en écrivant à l’adresse : mediation@lfdj.com

Documents associés

Politique Achats

Mise à jour en septembre 2020

Conditions générales d'achat

Mises à jour en février 2021